En Malaisie

Mercredi dernier, après 12 h passés dans l’avion et 2 escales : une au Quatar puis une à Kuala Lumpur, nous retrouvons notre cher tandem… un peu malmené pendant le voyage. En plus il arrive avec nos sacoches et les 2 roues 2 h après nous !

Un bout de Bornéo, entre Kota Kinabalu et le Brunei

Un bout de Bornéo, entre Kota Kinabalu et le Brunei

Encore 2 h après, le temps de remonter le vélo et de redresser le garde-boue avant, nous prenons la route, sous une pluie battante, pour rejoindre la cathédrale de Sacré-Coeur de Jésus. Nous sommes accueillis par des prêtres qui nous montre un open-space ( au sens strict du terme ) en haut de leur habitation. Nous passerons 2 nuits dans cet endroit, récupérant tant bien que mal les 7 h de décalage horaire.

DSCN7298

Difficile de faire sécher ses affaires lorsque l’air est aussi humide. Tout pu un peu … 😦

DSCN7300

Un petit coin de paradis !

DSCN7302

La cathédrale du Sacré-Coeur

DSCN7312

Le lendemain, nous nous promenons dans Kota Kinabalu, alias KK. La ville n’a pas un grand intérêt touristique. A l’office du tourisme, nous apprenons que la route que nous voulions prendre pour rejoindre le Brunei est inondée. A moins d’attendre 3 / 4 jours, il faut prendre le ferry. C’est ce que nous décidons de faire le lendemain matin. Après une baignade dans la mer de Chine, nous rentrons pour l’heure sainte qui a lieu tous les jeudis soirs à la cathédrale. Quelle n’est pas notre surprise de voir environ 250 personnes présentes pour adorer Jésus ! Le père nous dira ensuite qu’il y a toujours autant de monde…

Après cela, nous attendons les pères Mitchell et Jeffri qui nous emmènent dîner en centre-ville. Et là, nouvelle surprise : voici un autre open-space, entouré de « restaurateurs ambulants », et au milieu, des tas de tables pour dîner. Il faut donc passer choisir, de restaurateur en restaurateur, les plats que nous souhaitons manger. Exercice difficile quand on ne connaît pas la nourriture du pays. Enfin, il faut se lancer, et accepter de tenter les brochettes même si on ne sait pas ce qu’il y a dedans !!! Soirée très sympathique.

DSCN7318

de gauche à droite : le père Mitchelli et le père Jeffri

DSCN7313 DSCN7316 DSCN7323

Nous apprenons ainsi au cours de la discussion qu’avant que le christianisme n’arrive au XVIIIè siècle, la coutume voulait que plus un homme avait de femmes, plus il était considéré comme un roi ! Cette tradition existe encore dans certaines parties de l’île pas encore évangélisées. A Sabah, la région où nous sommes, au nord de l’île, il y a plus de 32 nationalités différentes. On y parle essentiellement l’anglais, la malais et le chinois. Sur 1 300 000 habitants, il y a un peu plus de 200 000 catholiques. Les pères semblent assez présents. Même si aujourd’hui il y a pas mal de divorces. Entre autre à cause du fait de mariages jeunes ou alors à cause d’un problème financier. Les prêtres voient une vraie différence sur la famille lorsque le père est absent ou n’est pas bon éducateur.

Nous rentrons et nous couchons rapidement car demain, debout pour la messe de 6 h. Nous sommes curieux de voir combien de paroissiens y viennent. Cela nous paraît si tôt…

Pourtant, lorsque que nous poussons la porte de la chapelle ce vendredi, fiers d’être là 4 min en avance, nous voilà dans une chapelle pleine, et peinons à trouver deux places à côté… il y a bien 160 personnes. Quelle belle leçon pour nous chers français qui traînons la patte pour aller à la messe, qui plus est en semaine… Oui, cela nous invite vraiment à mettre l’Eucharistie au coeur de notre vie, chaque jour. La messe est belle, très recueillie. Nous sommes entre autre touchés par ce recueillement au moment de la communion.

Après la messe, nous prenons notre vélo et rejoignons le ferry pour un départ à 8 h direction le Brunei. La suite au prochain épisode !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s