La place du père au Congo

Le père Janusz, prêtre à Thessalonique, a vécu 23 ans au Congo. Voici un extrait intéressant de notre discussion sur la place du père au Congo.

Avant notre question, le père nous a dit que le premier rôle du père était de nourrir sa famille. Il nous explique qu’il a constaté une grande différence entre la vie en ville et à la campagne. Si matériellement la vie au village est plus difficile ( pas d’eau courante, pas toujours l’électricité… ), d’un point de vue psychologique, les familles se portent mieux. Selon lui, une des raisons est l’absence de travail en ville qui empêche les hommes de jouer leur rôle.

« –  Quand l’homme est déboussolé, ne travaille plus, la société serait-elle plus violente ?

Je ne sais pas. Peut être. Si le père joue son rôle, il assume la famille. Quand il n’y arrive plus, les gens se sentent un peu déboussolés et beaucoup de règles s’envolent. N’existent plus. Parce qu’il n’y a plus de références, quelque chose qui donne la direction à la société. Les points de références qui étaient là disparaissent. Chacun commence à faire ce qu’il veut. En Afrique il y avait le conseil de sages. Quand les hommes n’arrivaient pas à se mettre d’accord sur quelque chose d’important pour la société, pour la vie, qu’est-ce que les femmes faisaient ? elles se déshabillaient pour rappeler aux hommes « Puisque vous n’arrivez pas à faire ce que vous devez, alors il n’y a pas ces règles selon lesquelles on doit s’habiller. Alors nous faisons ce que nous voulons nous aussi ! » Et les hommes, tout de suite se mettaient à trouver une solution. Ainsi, elles leur rappelaient : «  Faites votre travail ! »

Et c’est aussi le cas à l’intérieur de la famille. Les enfants aussi se sentent un peu plus en sécurité s’ils voient les personnes et les choses à leur place. Traditionnellement c’était comme ça alors c’est comme ça. Si l’homme, qui doit pourvoir à la survie de la famille, ne peut pas le faire, alors il perd autorité auprès des enfants, des siens. On ne le considère plus comme responsable, comme celui qui dit tenir cette famille-là. Alors les problèmes peuvent commencer parce que chacun va de son côté. « 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s