Le mecanico et les gardes suisses

Pendant notre semaine à Rome, nous avons eu la chance de rencontrer des prêtres et des familles en quantité ; voilà pourquoi nous avons donné peu de nouvelles.

Mais voici quelques pépites de notre semaine.

DSCN2742

L’uniforme de la garde suisse

Nous sommes allés visités la garde suisse (voir les autres photos dans la galerie).

Deux points nous ont marqué. Le premier point est en fait un détail. Ci-dessous les cuirasses de l’uniforme pour les jours de fête.

DSCN2743

La cuirasse des grands jours

St Joseph, un "détail" de la cuirasse précédente

St Joseph, un « détail » de la cuirasse précédente

 

Voici le détail en question.

Saint Joseph gravé sur la cuirasse.

 

 

DSCN2766

fusil allemand de la seconde guerre

 

Le deuxième point est une petite histoire ; durant la seconde guerre mondiale, lorsque les allemands sont arrivés au Vatican, l’un d’entre eux a refusé d’avancer en disant : « je suis catholique, je ne peux faire cela. » Il a donc enlever son casque et déposer son fusil. Voilà pourquoi, si vous visitez la garde suisse pontificale un jour, vous verrez ces deux détails qui dénotent dans le paysage.DSCN2764

 

Dans le titre j’annonce un mecanico, Franco de son prénom. Franco vit près de la où nous  dormions. Il tient un magasin de réparation de « bicycletta » comme l’on dit aussi. Nous sommes allés voir pour vérifier notre vélo. Nous étions un peu inquiets, nous pensions que la roue était voilée. En fait, il n’en est rien.

DSCN2783

Franco, le mecanico. Il est aussi cycliste amateur.

 

Simplement l’un des rayons que nous avons fait changé était trop long. Ce qui veut dire que c’est peut être lui la cause de la crevaison (cf dernier post)

DSCN2782

Il faut vérifier souvent la tension des rayons à cause du poids que nous imposons au vélo. Maintenant nous avons une clef pour les resserrer si besoin. Cela évitera la casse.

 

 

 

 

 

DSCN2784

Ici le Père Matthéo (rogationniste). C’est lui qui nous a conduit chez Franco, tout en faisant aller sa sonnette devant nous pour nous ouvrir le passage et ne pas passer inaperçu.

 

 

 

 

 

Du coup, Franco a changé ce rayon là, nous en  a donné deux à la bonne taille et à vérifier la roue. Maintenant le vélo étant vérifié, nous pouvons partir l’esprit tranquille.

DSCN2785

Super système pour vérifier si la roue est voilée et rétablir la rectitude. Merci Franco.

2 réflexions au sujet de « Le mecanico et les gardes suisses »

  1. … Dobbiamo vedere insieme sei Caravaggio bellissimi: tre a S. Luigi dei Francesi, uno a S. Agostino e due nella Chiesa di S. Maria del Popolo!!! Auguri!!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s